Actualités

7 11 2011

Le département éducation au cœur de KidExpo


Du 21 au 24 octobre, la PMAF a tenu un stand au salon Kidexpo à Paris. Plusieurs animations étaient prévues pour informer les quelques 120 000 visiteurs présents.

 

La PMAF à KidexpoQuatre jours très rythmés au cours desquels les enfants ont pu joyeusement découvrir les animaux de la ferme, s’exprimer sur leur bien-être et faire leurs premier pas vers la consommation responsable.

Wonderpoule et Paillasson le cochon, ont fait preuve d’une endurance exceptionnelle en allant, les 4 jours durant, à la rencontre d’un jeune public en ébullition. Séances photos, câlins et batailles effrénées, nos deux mascottes ont séduit les enfants qui les ont ajoutées à la liste de leurs héros préférés.

Situé au cœur du village « mon animal » de Kidexpo, le stand de la PMAF a également été un lieu privilégié de rencontre avec les enseignants du primaire venus faire le plein de documents et d’informations. Le département éducation leur a présenté ses actions et ses outils pédagogiques, dont l’exposition « Nourrir l’humanité avec humanité » qui occupait tout un mur du salon. La participation de la PMAF à ce salon a permis des échanges passionnants avec grands et petits, et des prises de contacts prometteurs avec des acteurs clés du monde de l’éducation. Bon nombre d’enseignants ont manifesté un intérêt pour la sélection de livres sur les animaux de la ferme des éditions Fleurus présentés à l’occasion de KidExpo et mis en vente sur le stand de la PMAF.

La PMAF à KidexpoL’animation non-stop du jeu « cherche l’intrus » a attiré un millier de participants, et les débats d’idées sur une approche de l’acte de consommation responsable ont passionné les enfants. Laissons le mot de la fin, à Loïc, 10 ans, « On doit bien les traiter parce-que ce sont des êtres vivants, ils vivent, ils mangent et ils ont un cœur », Axelle, 10 ans, « En les mettant dans un endroit chaud. En leur donnant à manger et à boire. En leur donnant un peu d’amour » et Sybille, 9 ans, prête à assurer la relève « Ne jamais choisir les œufs dont le code commence par 2 ou 3. Choisir plutôt les 0 ou 1 ».