Actualités

7 08 2013

Enquête sur le transport d'animaux vivants : des résultats mitigés


Fin juillet, la PMAF était sur les routes entre la France et l’Espagne, pour observer les convois d’animaux vivants.

 

Cette nouvelle enquête de la PMAF avait pour objectif de vérifier si les convoyeurs respectaient la réglementation en vigueur sur le transport d’animaux vivants. En effet, par ces temps de fortes chaleurs, les animaux transportés requièrent des conditions de transport adaptées.

Au cours de cette enquête, notre équipe a pu constater des améliorations sur la prise en compte du bien-être animal par les transporteurs. Les animaux étaient majoritairement transportés en dehors des périodes de fortes chaleurs, les convoyeurs conduisaient plutôt souplement et la densité d’animaux était généralement respectée, leur donnant ainsi un espace convenable pour respirer et réguler leur température corporelle.

Face à ce premier constat la réalité semble plus mitigée. Un convoyeur témoigne : « Entre la RSE (réglementation sociale européenne) sur les transports – qui impose des temps de repos pour les chauffeurs – et le règlement protégeant les animaux transportés – qui impose des temps de repos pour les animaux – il nous est quasiment impossible de respecter les deux ». L’enquête a également montré des irrégularités concernant l’accès à l’eau pour les animaux.

Nous avons donc observé des progrès ainsi que l’étendue du travail qu’il nous reste à faire : plaidoyer pour d’avantage de contrôle notamment sur les aspects relatifs aux animaux (l’accès à l’eau et la réduction du temps de transport), tout en se positionnant pour une réglementation plus adaptée aux contraintes des transporteurs et ainsi faire avancer le bien-être animal.