Actualités

24 09 2013

Des arbres pour favoriser le bien-être animal


Fin juillet, la PMAF s’est rendue à Marciac dans le Gers pour participer à un groupe d’échange sur l’agroforesterie tempérée.

 

L’agroforesterie désigne l’ensemble des techniques permettant d’associer des  plantations d’arbres à de l’élevage ou des cultures végétales. Ces arbres, en abord ou au cœur des champs, peuvent avoir un impact bénéfique sur le bien-être animal, l’environnement  et la rentabilité  économique de l’exploitation.

L’agroforesterie n’est pourtant pas une révolution. Les prés-vergers associant arbres fruitiers et élevages ont connu leur apogée au début du XXème siècle. Mais ces systèmes agroforestiers ont majoritairement été remplacés à l’après-guerre par des systèmes de monocultures intensifs et de l’élevage spécialisé. Pourtant,  l’arbre permet d’apporter aux animaux élevés en plein-air de l’ombre en été, une barrière contre le vent en hiver, une meilleure qualité et quantité de pâturage, de limiter leur stress et dans certains cas de constituer un alicament.

Pour remettre cet arbre bienfaiteur au goût du jour, plusieurs chercheurs reconnus, agriculteurs ainsi que d’autres acteurs se sont réunis cet été à Marciac à l’initiative de l’Association Française d’ Agroforesterie. La PMAF envisage de participer à ce réseau en tant que porte-parole des animaux de ferme pour aider au développement d’une filière agroforestière en faveur du bien-être animal.