Actualités

30 03 2017

Enquête dans un abattoir en Belgique


Suite à  un mois d‘enquête en caméra cachée à  Tielt, dans le plus grand abattoir de cochons de Belgique, l‘ONG Animal Rights a mis en lumière les cruautés qui y sont infligées aux animaux.

 

Grâce à  ces images, de sévères violations au règlement abattoir 1099/2009 ont pu être constatées dans cet abattoir  ; les images révèlent qu‘après avoir été roués de coups de pieds et battus par le personnel dès leur arrivée, des cochons encore conscients sont ensuite égorgés à  plusieurs reprises.

La chambre à  gaz utilisée dans cet abattoir ne fonctionne pas toujours de manière efficace. Bien que la loi stipule qu‘une anesthésie supplémentaire est indispensable dans ce type de situation, l‘inspecteur vétérinaire n‘a pas hésité à  prononcer ces mots (devant la caméra) : « effectuer une anesthésie supplémentaire prend du temps, et en attendant, la bande est pleine…  ».

Les conséquences d‘un étourdissement raté apparaissent clairement lorsque la caméra suit un cochon le long de la ligne du convoyeur automatique après la saignée  : l‘animal, une fois immergé dans l‘eau brûlante servant à  faciliter l‘élimination des poils de la carcasse, est toujours conscient et essaie désespérément de s‘échapper de l‘eau. Il mourra finalement de manière terrible, noyé dans cette eau à  60 degrés.

L‘une des plus grosses chaînes de supermarchés belges, Delhaize, est un bon client de cet abattoir et commercialise sa viande sous le label « Mieux pour tous  ».

« Dégouté  », c‘est ce qu‘a déclaré le Ministre flamand pour le bien-être animal, Ben Weyts, qui a immédiatement inspecté et ordonné la fermeture temporaire de l‘abattoir concerné.

L‘enquête est à  visionner ici.

 

Source  : Eurogroup for Animals.