newsletter
Découvrez la Hardonnerie, la ferme de WELFARM
NOTRE PAGE FACEBOOK
14 02 2019

Consultation européenne : les Français portent la voix des animaux


Une consultation publique lancée par la Commission européenne et ouverte jusqu’en mai 2019 donne l'opportunité à tous les citoyens de s'exprimer pour l’amélioration de la condition des animaux d’élevage.

 

 

Afin d’aider au mieux le grand public dans cette démarche, WELFARM a lancé un site tutoriel listant des suggestions de réponses pour chaque question susceptible d’aborder le sujet de la cause animale. Dix minutes suffisent pour répondre au questionnaire de la Commission européenne et s’exprimer sur des sujets importants, comme la réduction des temps de transport pour les animaux vivants ou l’étourdissement systématique avant abattage. Notre site aborde également les thèmes de l’élevage en cage, du broyage des poussins mâles, des pratiques mutilantes en élevage... Autant de souffrances animales qu’il est primordial de porter à l’attention des futurs dirigeants européens.

Les Français s’engagent pour le bien-être animal

Lancée durant l’été 2018, la consultation européenne comptabilise déjà plusieurs dizaines de milliers de réponses. Un rapport intermédiaire a été établi en fin d’année afin de recenser les premiers résultats et d’analyser les thèmes les plus fréquemment évoqués par les citoyens européens.  Ce rapport indique que la France est le pays qui compte le plus de réponses au questionnaire. La voix des Français représente en effet 30 % des réponses. En analysant plus en détail ces résultats, on s’aperçoit également que le bien-être animal constitue l’un des sujets principaux parmi les préoccupations des Européens. À la question ouverte « Quelle décision prise au niveau de l’UE vous rendrait le plus fier d’appartenir à l’Europe ? », un grand nombre de citoyens ont évoqué l’amélioration des conditions de vie des animaux. Et, parmi eux, une majorité de Français.

Poursuivons l’effort

La consultation en ligne sera ouverte jusqu’au 9 mai prochain. Nous pouvons encore faire croître toutes ces voix qui s’engagent pour les animaux. Et ce, afin que la Commission européenne considère enfin le bien-être animal comme une priorité. Vous aussi, faites-vous entendre ! Consultez notre site tutoriel et agissez pour que les dirigeants européens entendent la voix des animaux d’élevage. Enfin, n’oubliez pas que notre champ d’action réside aussi dans l’urne. Nous avons tous le pouvoir d’élire des députés européens sensibles aux souffrances animales. À cette visée, nous vous recommandons le site voteforanimals2019.eu, auquel nous contribuons. En prévision des élections européennes, il recense, pays par pays, les candidats et, pour chacun d’entre eux, le détail de son engagement en matière de protection animale. L’action pour les animaux d’élevage en Europe se poursuivra donc dès le 23 mai dans les bureaux de vote.