newsletter
Découvrez la Hardonnerie, la ferme de WELFARM
NOTRE PAGE FACEBOOK
27 06 2019

Métro : Welfarm s’affiche contre la castration des porcelets


WELFARM lance sa campagne Stopcastration pour obtenir l’interdiction de cette mutilation.

 

 

Welfarm lance jeudi 27 juin sa campagne Stopcastration avec une opération d’affichage dans 130 stations de métro et une action de sensibilisation à Paris pour exhorter Emmanuel Macron à interdire cette mutilation. Vous pouvez agir en signant notre pétition ou en interpellant le gouvernement via notre site : stopcastration.fr

10 millions de victimes chaque année

En France, 10 millions de porcelets mâles sont castrés sans anesthésie chaque année. Cette mutilation réalisée au scalpel directement par l’éleveur ou un employé, s’effectue à la chaîne de manière routinière dans les élevages français. Au-delà de l’extrême douleur ressentie au moment de l’acte, les porcelets souffrent plusieurs jours après la castration. En outre, la plaie, laissée béante, peut s’infecter gravement allant jusqu’à entraîner la mort des animaux.

 

La France à la traîne

En France, 85% des porcelets mâles sont castrés sans anesthésie alors que cette mutilation est interdite à vif en Suisse, en Suède, en Norvège et le sera en 2021 en Allemagne. Dans d’autres pays, comme en Angleterre, en Espagne ou aux Pays Bas, la castration à vif est très peu pratiquée.

carte europe castration a vif

En France, plusieurs ministres ont fait des promesses : Stéphane Le Foll, dans la Stratégie pour la France pour le bien-être des animaux a indiqué qu’« un accent devra être mis dans les productions françaises vers les alternatives aux pratiques telles que la castration ». Stéphane Travert avait, quant à lui, annoncé en juillet 2018 l’élaboration d’un plan de sortie de la castration à vif des porcelets d’ici à la fin de l’année 2018. Évidemment, il ne s’est rien passé.C’est la raison pour laquelle Welfarm exige aujourd’hui du Gouvernement qu’il interdise la castration à vif des porcelets comme cela a été voté récemment en Allemagne.

petition

 

Une pratique d’un autre âge

Les porcelets mâles sont castrés, car 4 % d’entre eux sont susceptibles de donner une viande « odorante » à la première cuisson. Pourtant, il existe des alternatives indolores pour les porcelets, économiquement avantageuses pour les éleveurs, plus respectueuses de l’environnement et garantissant une viande sans odeur et sans danger pour le consommateur. Certains éleveurs français y ont déjà recours.

  • La grande majorité des éleveurs de porcs de la Cooperl (leader français de la production porcine), élèvent déjà leurs animaux sans les castrer et détectent les carcasses odorantes sur la chaîne d’abattage. Celles-ci ne sont pas jetées, mais orientées vers un circuit de consommation non exposé au risque d’odeur lié à la cuisson (salaison sèche, charcuterie…).
  • Une quarantaine d’éleveurs français recourent à l’immunocastration, un « vaccin anti-odeur » qui bloque temporairement la production de l'une des hormones responsables du risque d’odeur.

Il est donc d’autant plus absurde de mutiler les animaux, puisque cette souffrance est largement évitable !

En savoir plus sur la castration à vif et les alternatives

 

Comment aider ?

Pour obtenir l’interdiction de la castration à vif des porcelets, ce jeudi 27 juin Welfarm lance la campagne Stopcastration. Au programme, une campagne d’affichage dans le métro parisien montrant un porcelet, balluchon sur l’épaule, partant vers l'Allemagne, où l’interdiction de la castration à vif a été entérinée. En parallèle, place Joachim du Bellay, les parisiens seront invités à « voter » pour l’interdiction de cette mutilation en plaçant la pétition-bulletin de vote dédiée à cet effet dans une urne. Plusieurs stands et actions militantes sont également prévus en région.

À titre individuel, plusieurs actions sont possibles...

  • Signer notre pétition sur stopcastration.fr
  • Interpeller le gouvernement sur Twitter avec le #StopCastration.
  • Relayer nos publications sur les réseaux sociaux ou par mail.
  • Commander notre kit militant à benevoles@welfarm.fr

Les porcelets comptent sur vous !

porcelet

Envie de nous rejoindre sur une action ? Écrivez-nous à benevoles@welfarm.fr