Actualités

24 01 2012

Nouvelle réglementation poules pondeuses


L‘année 2012 commençait par une heureuse nouvelle avec l‘entrée en vigueur de la nouvelle réglementation pour les élevages en batterie des poules pondeuses. Malheureusement, en France, de 3 à  3,7 millions de poules pondeuses seraient aujourd‘hui élevées dans des cages illégales.

 

Depuis le 1er janvier, les cages “conventionnelles” pour les poules pondeuses sont interdites en vertu de la directive européenne 1999/74/CE. Cette réglementation prévoit que les poules pondeuses puissent bénéficier de cages dites “aménagées”.

Les poules doivent dorénavant disposer d‘un espace équivalent à  un peu plus d‘une feuille A4 (750 cm2 contre 550 cm2) et d‘aménagements spécifiques : nids, perchoirs offrant au moins 15 cm par poule, litière permettant le picotage et le grattage. La Protection mondiale des animaux de ferme salue cette très légère avancée dans la prise en compte du bien-être des poules.

Le combat continue

Le combat doit malheureusement être poursuivi plus que jamais. En effet, en France, sur 534 élevages en batterie de poules pondeuses, 93 exploitations ont été identifiées comme étant susceptibles d‘utiliser encore des cages interdites (chiffres officiels du ministère de l‘Agriculture basés sur une projection à  partir d‘enquêtes réalisées en novembre 2011). De fait, 3 à  3,7 millions de poules pondeuses seraient aujourd‘hui élevées dans des cages illégales.

La PMAF invite le ministère de l‘Agriculture à  renforcer ses contrôles et à  veiller à  la bonne application de la nouvelle législation. L‘association demande également à  la Commission européenne de prendre ses responsabilités en ouvrant des procédures d'infraction contre les états de l'Union qui tarderaient à  appliquer l‘interdiction des cages “conventionnelles” comme la France.

Actuellement, les œufs produits par ces poules élevées dans ces cages interdites continuent à  être commercialisés sous forme d‘ovo-produits (sauces, biscuits, pâtes, etc.). La PMAF rappelle que ces œufs sont illégaux. L‘association invite les industriels utilisant des ovo-produits à  se fournir exclusivement en œufs plein air, et à  suivre l‘exemple d‘entreprises telles que Lesieur qui en 2011 a totalement exclu les œufs de batterie de ses mayonnaises destinées aux Grandes et Moyennes Surfaces.

Consommateurs, c‘est vous qui décidez !

En France, plus de 77% des poules pondeuses restent détenues dans des cages de batterie (aménagées ou conventionnelles). Pour la PMAF, il est inacceptable que dans l‘hexagone, 35 millions de poules pondeuses n‘aient que pour seul espace de vie, un espace correspondant à  la surface d'une feuille au format A4 et un environnement extrêmement appauvri.

Le reportage ci-contre diffusé samedi 21 janvier dans le journal télévisé de Soir 3 vous présente la réalité des conditions de vie des poules pondeuses. Des images tournées par la PMAF y sont présentées.

 

 

L‘élevage en plein air est le seul mode d‘élevage permettant aux poules pondeuses d‘accéder à  un niveau de bien-être satisfaisant et de vivre une vraie vie d‘oiseau. Déployer ses ailes, gratter le sol, construire un nid, courir, tels sont les comportements naturels que doivent pouvoir exprimer les poules.

La PMAF et sa mascotte Wonderpoule s‘engagent pour la promotion des élevages plein air respectueux des poules et luttent activement contre les élevages en batterie. En achetant exclusivement des œufs codés 0 ou 1 (premier chiffre sur la coquille devant FR), vous contribuerez au développement de ces filières de production dont le bien-être animal est le maître-mot.

En 2012, nous continuerons avec la plus grande détermination notre combat pour que disparaissent les élevages de poules en cages. Vos dons sont essentiels à  la réussite de nos actions. Merci de nous soutenir.

Je fais un don