Actualités

22 01 2013

Les Pays-Bas interdisent la production de fourrure


Fin décembre, le Sénat hollandais a adopté un texte de loi interdisant la production de fourrure. Celui-ci entrera en vigueur au 1er janvier 2024.

 

Cette décision était très attendue par les associations hollandaises de protection animale. L‘élevage de renards et de chinchillas pour la production de fourrure était interdit dans ce pays depuis les années 1990, mais les visons n‘étaient jusqu‘à  là  pas concernés par cette interdiction. Ce nouveau texte met en avant le fait qu‘élever et tuer un animal dans l‘unique but de fabriquer des produits non-essentiels ne se justifie en aucun cas.

En 2009, le Parlement hollandais avait voté l‘interdiction de l‘élevage de visons pour la production de fourrure, mais le Sénat avait rejeté le texte en raison d‘une absence de compensation pour les éleveurs. Quelques modifications de certains amendements ont été nécessaires pour que ce texte soit définitivement adopté.

Cette décision des Pays-Bas constitue une avancée considérable pour le bien-être animal. Le pays est, en effet, l‘un des plus grands producteurs de fourrure au monde, avec 6 millions de visons tués chaque année. Cette interdiction pourrait amorcer la fin de cette industrie dans le monde.

La PMAF accueille cette nouvelle avec enthousiasme et incite les autres pays, notamment la France, à  interdire l‘élevage d‘animaux pour la production de fourrure.