Actualités

8 09 2014

Nestlé s‘engage pour une amélioration du bien-être animal


Fin août, le géant suisse de l‘agroalimentaire Nestlé a annoncé un plan en faveur du bien-être animal, élaboré en partenariat avec l‘association de protection animale World Animal Protection.

 

Dans le cadre d‘un programme mondial fondé sur les critères définissant l‘état de bien-être d‘un animal*, Nestlé souhaite que ses élevages fournisseurs abandonnent certaines des pratiques les plus défavorables au bien-être animal, parmi lesquelles  :

  • La gestation des truies et l‘élevage des veaux en cases individuelles
  • L‘élevage des poules en cages
  • L‘utilisation de souches de poulets à  croissance rapide
  • Les mutilations (castration, écornage, coupe de la queue…) sans prise en charge de la douleur.


Cet engagement concerne des centaines de milliers d‘élevages à  travers le monde. La PMAF félicite le groupe Nestlé de cet engagement et invite les autres entreprises agroalimentaires à  suivre ce mouvement. La PMAF travaille avec l'ensemble des acteurs de l'industrie agroalimentaire pour les accompagner dans leurs efforts visant à  une meilleure prise en compte du bien-être animal.

Plus d‘infos sur les conditions d‘élevage des animaux de ferme

* D‘après l‘Organisation mondiale de la santé animale (OIE), le bien-être d‘un animal est considéré comme satisfaisant si les critères suivants sont réunis  :

  • bon état de santé
  • confort suffisant
  • bon état nutritionnel
  • sécurité
  • possibilité d‘expression des comportements naturels
  • absence de souffrances telles que douleur, peur ou détresse