Actualités

11 06 2015

La ferme des « 1.000 vaches » dépasse le nombre d‘animaux autorisés


Lors d‘une inspection à  la ferme des 1.000 vaches, suite à  la publication d‘un article accablant dans Reporterre, les services de l‘État ont constaté un dépassement important du nombre de vaches autorisées.

 

Suite à  l‘article de Reporterre du lundi 8 juin 2015 relatif à  la ferme dite des « 1000 vaches » située à  Drucat dans la Somme, Nicole Klein, préfète de la région Picardie, a demandé aux inspecteurs des installations classées agricoles et de la santé et de la protection animale[1] de réaliser un contrôle du site le mardi 9 juin.

Au cours de cette visite, les inspecteurs n‘ont pas souligné d‘infraction majeure à  la réglementation en vigueur en ce qui concerne la santé et l‘état corporel des vaches. En revanche, les effectifs dépassent considérablement le nombre de vaches autorisées  : 796 vaches ont été comptabilisées au lieu de 500 autorisées par l‘arrêté préfectoral du 1er février 2013.

La Préfète a donc sommé l‘exploitant d‘abaisser ses effectifs à  500 vaches dans les plus brefs délais.

De nombreuses associations de protection animale, dont WELFARM, dénoncent ce projet depuis ses débuts. Pour Jonathan Fleurent, ingénieur agronome et chargé d‘études bien-être animal à  l‘association WELFARM,
« Les vaches y sont élevées en zéro pâturage, sans jamais avoir accès aux prairies. Ce mode d‘élevage est une entrave au bien-être animal car il ne répond pas aux besoins d‘espace de la vache laitière et favorise notamment les problèmes de boiterie.»

WELFARM est membre du comité de soutien à  Novissen, association qui s'oppose au projet des 1.000 vaches. Malgré les nombreuses actions locales menées par cette association, le projet continue de se développer. WELFARM reste mobilisée contre le développement des élevages en zéro pâturage dans toute la France.

Consulter le rapport intégral de l‘inspection

Le combat se poursuit : WELFARM se mobilise contre le projet des 1.000 veaux à  Courtine (23). Renez-vous à  la manifestation contre ce projet samaedi 4 juillet en savoir plus

[1] Direction départementale de la protection des populations de la Somme