Actualités

29 03 2016

Alès, Le Vigan, Mauléon-Licharre… et après ?


C‘est malheureusement sans surprise que WELFARM a pris connaissance des nouvelles images diffusées par l'association L214  et filmées dans l‘abattoir de Mauléon-Licharre.

 

Après les manquements graves à  la réglementation et les actes de cruauté envers les animaux déjà  constatés à  Alès et au Vigan, ces images confirment plus que jamais la nécessité d‘un renforcement conséquent et rapide des contrôles dans les abattoirs français.

En réponse à  ce troisième scandale révélé en l‘espace de quelques mois, le Ministre de l‘Agriculture semble enfin réagir et a demandé aux Préfets « de faire réaliser, dans un délai d‘un mois, des inspections spécifiques sur la protection animale dans l‘ensemble des abattoirs de boucherie du territoire national ». Le Ministre annonce également que des mesures pourraient être prises en matière de surveillance des postes d‘abattage en fonction des résultats de ces inspections.

Un premier pas dans la bonne direction, mais encore nettement insuffisant selon WELFARM. Il est en effet probable que de nouveaux scandales soient révélés d‘ici à  ce que des mesures concrètes soient prises. Le gouvernement a déjà  trop attendu, et le temps est à  présent à  l‘action.

WELFARM appelle à  la mise en place systématique de caméras de vidéosurveillance dans les abattoirs, ainsi qu‘à  une meilleure formation des personnels d‘abattoir.