Actualités

10 08 2009

Cocorette : A la découverte d'éleveurs très engagés


Il y a les oeufs de batterie, il y a les oeufs de plein air... et il y a les oeufs fermiers Cocorette. La PMAF est allée à  la rencontre de cette autre façon de concevoir l'élevage.

 

Conciliant tradition et compétitivité, la filière Cocorette fait de nombreux adeptes, et démontre que le bien-être animal peut aussi s'avérer un facteur-clé de succès économique.

cocorette
Sur la ferme de Monsieur et Madame Canis (62), la PMAF et l'équipe Cocorette

La PMAF apprécie particulièrement les engagements qui font l'unicité de la démarche Cocorette :
en plus de disposer de 10 m2 de terrain herbeux en extérieur, chaque poule Cocorette bénéficie d'un nid individuel rempli de paille fraîche. La poule peut ainsi pondre confortablement, comme elle l'aurait fait dans la nature, bien à  l'abri des regards. Ce nid qui lui est reservé présente un autre intérêt pour la poule, qui peut parfois se révéler... vital.   Après avoir pondu, la poule dispose du temps qu'elle souhaite pour sortir de sa petite chambrette ; ceci laisse au cloaque le temps de se retracter, et préserve la poule des phénomènes de picage, qui sont parfois déclenchés chez les autres poules à  la vue d'un cloaque ouvert et rouge.
Le ramassage des oeufs n'est pas automatisé. Ainsi, les oeufs ne roulent pas dès qu'ils sont pondus sur une bande de convoyage pour être acheminé mécaniquement vers un lieu de collecte. Concrètement, chaque poule peut ainsi rester sur son oeuf et le couver quelques minutes pour le sécher, ce qu'elle fait tout naturellement. Cette liberté accordée à  la poule présente aussi un intérêt pour le consommateur : en séchant son oeuf sous ses plumes, la poule permet à  la cuticule une meilleure conservation, ce qui protège naturellement l'oeuf d'agressions provenant de l'extérieur.

Chaque matin l'éleveur parcourt son poullailler pour ramasser les oeufs à  la main, ce qui lui permet aussi de vérifier de près la santé de ses poules. Ce travail est facilité par le fait que les élevages Cocorette contiennent 2000 poules en moyenne, tandis qu'ils peuvent atteindre 6000 ou 10000 poules en élevage plein air « classique », et jusqu'à  1 000 000 de poules en batterie.

Les oeufs de poules Cocorette remplissent en outre un cahier des charges de signes de qualité : Agriculture biologique ou Label Rouge.