Actualités

14 02 2017

Intermarché, Casino et E. Leclerc s‘engagent pour les poules pondeuses


90% des Français se déclarent favorables à  l‘interdiction de l‘élevage en batterie de poules pondeuses[1] et les distributeurs ont entendu leur message. Ces dernières semaines, les groupes Intermarché, Casino et E. Leclerc se sont engagés à  supprimer les œufs de batterie de leurs rayons.

 

Après les engagements pris par Monoprix, Carrefour, Système U, Lidl, Aldi en 2016, l‘année 2017 a commencé très fort pour les poules pondeuses avec la décision d‘Intermarché de cesser la commercialisation d‘œufs de batterie d‘ici 2020 pour sa marque distributeur et d‘ici 2025 pour l‘ensemble du rayon œufs.

Le groupe Casino avait testé dès 2016 la faisabilité d‘un tel engagement via son enseigne Monoprix et a annoncé la semaine passée qu‘il supprimerait les œufs de poules élevées en batterie dans l‘ensemble de ses magasins (Casino, Franprix, Leader Price) d‘ici 2020 !

En début de semaine, c‘était  au tour d‘E. Leclerc d‘annoncer la suppression des œufs de poules en cage pour sa marque distributeur à  l‘horizon 2020, et pour l‘ensemble du rayon œufs d‘ici 2025. Le groupe va plus loin et prend un autre engagement fort  pour les poules, celui de supprimer également les ingrédients issus d‘œufs de poules élevées en cage pour l‘ensemble des produits alimentaires (sauces, pâtisseries, plats préparés…) d‘ici 2025 ! En parallèle, l‘enseigne partage une autre bonne nouvelle  : la suppression de la fourrure animale pour sa marque de textiles Tissaia dès 2017.

Il ne fait aucun doute que tous les distributeurs français auront prochainement pris l‘engagement de cesser la commercialisation d‘œufs de poules élevées en cage. C‘est un enjeu sur lequel WELFARM travaille depuis plusieurs années et nous nous réjouissons de ces avancées. Il faut à  présent convaincre les acteurs de prendre le même engagement pour leurs produits transformés contenant des œufs, comme E. Leclerc et Lidl l‘ont déjà  fait.

[1] Sondage OpinionWay – septembre 2014 réalisé sur un échantillon de 1000 personnes représentatifs de la population française âgée de 18 ans et plus