newsletter
Découvrez la Hardonnerie, la ferme de WELFARM
NOTRE PAGE FACEBOOK
21 06 2021

Vers la fin des cages au sein de l’Union européenne


Bonne nouvelle pour les animaux, la résolution End The Cage Age a été adoptée le jeudi 10 juin par les eurodéputés !

 

 

Une avancée importante pour l’initiative End the Cage Age !

Le 10 juin dernier, les eurodéputés réunis en session plénière ont adopté à une large majorité une résolution en faveur de la fin de l’élevage en cage d’ici 2027, avec 558 voix pour et seulement 37 voix contre et 85 abstentions !

Ce vote des eurodéputés fait suite au succès de l’initiative citoyenne européenne (ICE) End The Cage Age lancée en 2018 par une centaine d’ONG, dont Welfarm. Notre demande était simple : mettre fin à l’utilisation des cages et des systèmes de contention des animaux dans les élevages. Avec près de 1 400 000 signatures réparties au sein de 18 États membres, cette ICE a été un succès et a permis aux organisateurs de présenter leurs propositions lors d’une audition publique au Parlement européen.

L’adoption par les eurodéputés de la résolution End The Cage Age lance un signal fort, même si elle n’est pas suffisante pour mettre un terme aux cages. Elle permet, ni plus, ni moins, de demander à la Commission européenne de mettre sur la table des propositions pour la sortie de l’élevage en cage d’ici 2027. En tant qu’institution dépositaire du pouvoir de rédiger des propositions législatives, la Commission a jusqu’au 15 juillet pour décider s’il convient ou non de lancer une procédure législative afin d’éliminer progressivement les systèmes d’élevage en cage.

Lors de l’adoption de cette résolution, le Parlement européen ne s’est par ailleurs pas limité à la question de l’arrêt des cages. Il a également demandé à la Commission de mettre fin au gavage des canards et des oies dans le cadre de la production de foie gras, de soutenir les agriculteurs soucieux du bien-être animal dans le cadre de la future PAC et d’accélérer la révision de la législation européenne sur la protection animale. L’audace des députés européens est particulièrement bienvenue : Welfarm se mobilise fortement sur ces diverses problématiques et a en particulier diffusé une pétition portant sur la révision à venir des textes européens censés protéger les animaux d’élevage.

Bannir l’élevage en cage de manière définitive 

Aujourd’hui plus de 300 millions d’animaux sont encore maintenus en cage au sein de l’Union européenne. Ce sont ainsi par exemple des poules pondeuses, cailles et lapins qui passent une partie considérable de leur vie dans des cages exiguës dépourvues d’aménagement suffisant, des truies cloîtrées lors de leur mise bas qui sont dans l’impossibilité de se retourner et de se coucher, des veaux isolés dans des boxes individuels, des canards et des oies enfermés pour être gavés…

Si certains États membres comme l’Autriche ont déjà légiféré en faveur de la sortie des cages, la France est à la traîne avec seulement 20% d’animaux élevés hors cage, ce qui la place au 18ème rang européen[1]. Or, ces systèmes d’enfermement sont éminemment néfastes pour les animaux car ils les empêchent d’exprimer leurs comportements naturels, leur causent des frustrations, sont à même de favoriser des lésions et d’augmenter leur agressivité. Les animaux, en tant qu’« êtres sensibles », devraient pouvoir être élevés dans des conditions respectueuses des impératifs biologiques de leurs espèces.

Le vote des eurodéputés sera-t-il le prélude de la fin de l’ère des cages ? Si ce vote constitue une victoire importante, rendue possible grâce à la mobilisation exceptionnelle autour de l’ICE End The Cage Age, Welfarm appelle désormais la Commission à légiférer en faveur du bien-être animal ! Il est temps pour l’Union de transformer les demandes des citoyens européens et de leurs représentants en une législation et en politiques concrètes à même de supprimer définitivement l’élevage en cage. Plus largement, il est urgent de réviser en profondeur la législation applicable afin que le bien-être des animaux d’élevage soit enfin pris en considération dans toute sa justesse.

Pour faire entendre votre voix, « NE LES OUBLIONS PAS » !

>PARTAGEZ NOTRE ARTICLE 

>SIGNEZ LA PETITION 

 
[1] CIWF, Cages ou pas cages ? La France classée 18ème du classement européen, communiqué du 30 juin 2020