Actualités

8 06 2017

Étourdissement des cochons au CO2 : refusons cette pratique !


Le 8 juin 2017, l’association L214 diffuse une nouvelle vidéo tournée dans l’abattoir de Houdan. Sur les images, des porcs sont gazés avant d’être abattus. Hautement aversif pour les animaux, l’étourdissement des cochons au CO2 est une pratique fermement condamnée par WELFARM.

 

Une pratique source de souffrance

L’étourdissement au CO2 provoque une agonie lente et douloureuse (plusieurs secondes à minutes selon les systèmes utilisés).

Cette méthode d’étourdissement des cochons est extrêmement aversive pour les animaux, d’autant plus qu’elle n’est pas immédiate. Le gazage au CO2 provoque hyperventilation et irritation des muqueuses. Les animaux suffoquent et se débattent pendant de longues secondes. Dans la panique, les cochons se cognent contre les parois en tentant de fuir.

Contre l’étourdissement au CO2 sur notre territoire

Répandue chez certains de nos voisins européens, la méthode d’étourdissement des cochons au CO2 concernerait 4 millions de cochons chaque année.

La diffusion de cette nouvelle vidéo permet à WELFARM de réaffirmer sa ferme opposition à l’abattage des cochons au CO2. L’association demande aux professionnels d’arrêter de s’approvisionner en viande de porc provenant d’abattoirs utilisant ce type d’étourdissement.

WELFARM souhaite également que soient poursuivies les recherches, permettant de trouver un gaz de substitution au CO2 pur, qui permettrait un étourdissement des porcs sans aucune souffrance.

Crédits photo : L214