Actualités

30 11 2017

D’aucy s’engage pour les poules pondeuses


Le Groupe d’aucy a décidé d’accompagner ses agriculteurs adhérents afin de passer au 100% d’œufs de poules élevées au sol, en plein air, bio ou labels d’ici 2025. WELFARM se réjouit de cette nouvelle prise de position en faveur du bien-être des poules.

 

À travers sa marque Cocotine, la coopérative d’aucy est le numéro un français des produits élaborés d'œufs. Pour s’adapter à la demande des consommateurs, d'aucy vient d’annoncer la conversion, d’ici 2025, de ses 29 agriculteurs adhérents concernés vers des modes d’élevage plus respectueux des besoins des animaux : élevages au sol, en plein air, bio ou labels.

Cette décision confirme l’engagement du Groupe d’aucy en faveur du bien-être animal. Le 13 septembre dernier, WELFARM et la CECAB -groupement d’éleveurs de dindes du groupe d’aucy- signaient en effet un partenariat visant à favoriser le développement d’élevages plus respectueux des besoins des dindes.   

Depuis 2014, tous les acteurs de l’agroalimentaire et de la distribution abandonnent un à un l’élevage des poules en cage : après Schiever, Colruyt ou Monoprix, la quasi-totalité des acteurs de la grande distribution (notamment Les Mousquetaires, Casino, Cora, Aldi, Auchan, Leclerc, Lidl, Thiriet, Picard) s’y sont engagés pour 2025. Dernier en date, le groupe Carrefour, avec qui WELFARM travaille depuis 2008, annonçait le 9 novembre 2017 sa décision de bannir les œufs de poules élevées en cage dans ses 9500 magasins européens d'ici 2025. Au même moment, Nestlé, premier groupe alimentaire mondial, prenait le même engagement au niveau mondial. Mais ce mouvement va bien au-delà de la grande distribution puisque des acteurs de l’hôtellerie (Sofitel, Novotel, Mercure, Ibis, etc.), de la restauration commerciale (Flunch, Courtepaille, Domino’s, etc.) ou collective (Sodexo, Compass, Elior, etc.) s’y sont engagés eux aussi.

Attention : ces engagements ne seront effectifs, pour la plupart, qu’à l’horizon 2025. Aujourd’hui en France, 68 % des 47 millions de poules pondeuses sont toujours élevées en cage. Il faut donc, plus que jamais, rester vigilant dans les rayons. Seuls les œufs portant un code commençant par le chiffre 1 ou 0 sont issus d’élevages en plein air. La plupart des produits transformés (biscuits, pâtes, sauces) contiennent des œufs de cage. Seules quelques marques comme Saint-Michel, Mars, Gü, Amora, Michel & Augustin les ont bannis de leurs recettes. Pour les autres, seule la mention « aux œufs de poules élevées en plein air » et le bio garantissent des modes d‘élevage respectueux des poules. Alors, ouvrez l’œil !

Vous pouvez télécharger les Guides du Consomm’acteur sur les poules pondeuses sur le site welfarm.fr ou les commander gratuitement au 03 87 36 46 05 ou par mail à courrier@welfarm.fr.