Actualités

3 01 2018

Zéro foie gras : 5000 personnes relèvent le défi !


Lors des fêtes de fin d’année, 5418 personnes se sont engagées à bannir de leur assiette les produits issus du gavage. Une victoire pour WELFARM qui vous remercie de cette formidable mobilisation.

 

En novembre 2017, WELFARM lançait un défi aux consommateurs : s’engager à passer des fêtes sans foie gras, ni magrets, ni confit. Autrement dit, boycotter les produits issus du gavage. Un acte fort mais simple à réaliser qui aura un impact réel sur les conditions de vie de dizaines de millions d’animaux. Malgré les campagnes de promotion du foie gras qui ont inondé nos écrans durant les fêtes, les Français ont relevé le défi : 5 418 personnes se sont inscrites sur le site du challenge #zérofoiegras ! Un acte fort qui confirme un rejet de plus en plus massif du foie gras. Selon un sondage réalisé en novembre*, 58% des Français sont désormais favorables à l’interdiction du gavage, et plus d’un tiers refusent d’acheter du foie gras pour des raisons éthiques.

En 2018, WELFARM continuera son combat contre le gavage. Malgré le recul des ventes de foie gras dans l’hexagone, la France reste le premier pays producteur et consommateur au monde. Chaque année en France, 35 millions de canards mâles sont encore enfermés dans des cages pour y être gavés. Deux fois par jour, l’éleveur enfonce un tube de 30 centimètres dans leur œsophage. En l’espace de 3 secondes, 450 grammes de nourriture sont ainsi déversés directement dans leur jabot. L’acte est si violent que les animaux halètent, régurgitent, suffoquent. Problèmes digestifs et respiratoires, difficulté à marcher, lésions voire perforations de l’œsophage : le gavage sans souffrance n’existe pas. Ce n’est pas un hasard si le taux de mortalité durant les deux semaines de gavage est 10 à 20 fois supérieur à la normale.

WELFARM rappelle que selon la loi d'orientation agricole de 2006, l’appellation « foie gras » ne peut être accordée qu’aux seuls produits issus du gavage. Autrement dit, pas de gavage, pas de foie gras. C’est pourquoi WELFARM recommande de n’acheter aucune sorte de foie gras, pas même ceux portant le Label Rouge puisque les canards sont gavés comme les autres. À noter que les magrets et confits sont, eux aussi, issus d’animaux gavés. Ils sont donc synonymes de souffrance, au même titre que le foie gras. Le label Biologique quant à lui interdit l’alimentation forcée des animaux. C’est pourquoi le foie gras bio n’existe pas.

*Sondage Yougov/L214