Actualités

15 01 2018

Carrefour améliore les conditions de vie des lapins


Le géant de la grande distribution s’est engagé à améliorer les conditions d’élevage de tous les lapins de la Filière Qualité Carrefour d’ici 2023. Une avancée saluée par WELFARM qui encourage les autres distributeurs à lui emboiter le pas.

 

Aujourd'hui en France, 99 % des lapins de chair sont élevés en cage : sol grillagé, aucun aménagement leur permettant d‘exprimer leurs comportements naturels, une densité moyenne de 18 lapins/m2 offrant un espace équivalent à celui d’une feuille A4 pour chaque individu… Dans ces conditions, impossible  de se dresser, de faire des bonds, de ronger, ou encore de se cacher, autant de comportements naturels que les lapins ont besoin d'exprimer pour leur bien-être. Cette situation occasionne stress, frustration, troubles comportementaux, blessures, etc.

Depuis décembre dernier, Carrefour a commencé à s'approvisionner auprès d'éleveurs proposant de meilleures conditions de vie aux lapins. Le distributeur s'est en effet engagé à ce que, d'ici 2023, 100% des lapins de la Filière Qualité Carrefour disposent d’un habitat plus spacieux et mieux aménagé. WELFARM soutient cette démarche de progrès et accompagne Carrefour dans ses réflexions pour faire évoluer les conditions d’élevage dans ses Filières Qualité vers des pratiques plus conformes aux besoins des animaux.

À l’heure actuelle, aucune réglementation spécifique ne protège les lapins. En mars dernier, les députés européens ont voté en faveur d‘un rapport sur les normes minimales de protection des lapins d’élevage demandant, entre autres, la suppression progressive des cages. La Commission européenne doit à présent prendre le relais.