Actualités

19 01 2018

Paul s’engage pour les poules


La fameuse enseigne de boulangerie-pâtisserie-viennoiserie renonce aux œufs de cages : une nouvelle victoire pour les poules pondeuses !

 

Paul vient de s’engager à bannir les œufs et ovoproduits issus d’élevage en cage au plus tard en 2025. WELFARM, se réjouit de cette décision : le réseau PAUL compte plus de 375 magasins dans toute la France, cet engagement aura donc un impact sur le bien-être de milliers de poules. WELFARM rencontrera Paul en février pour échanger sur la mise en œuvre de cet engagement.

Depuis 2014, un grand nombre d’acteurs de la grande distribution, de l’hôtellerie ou de la restauration se sont eux aussi fixé comme date butoir 2022 à 2025 pour arrêter les œufs de poules élevées en cage. Pourquoi faut-il attendre 3 à 7 ans pour que ces engagements soient effectifs ? Parce qu’à ce jour, 68 % des 47 millions de poules pondeuses sont toujours élevées en cage. C’est donc toute une filière qu’il faut transformer.

Selon le Comité National pour la Promotion de l'œufs (CNPO), la conversion des élevages en cage vers des élevages au sol ou en plein air nécessite des aménagements importants qui devront s’étaler sur plusieurs années ainsi qu’un investissement de l’ordre de 500 millions d’euros.

D’ici là, n’hésitez à demander à votre boulanger d’où viennent les œufs ou les ovoproduits qu’il utilise. 

Vous pouvez télécharger les Guides du Consomm’acteur sur les poules pondeuses sur le site welfarm.fr ou les commander gratuitement au 03 87 36 46 05 ou par mail à courrier@welfarm.fr.