Actualités

25 10 2018

La Commission européenne vous donne la parole !


A l’approche des élections européennes, chaque citoyen a le pouvoir de faire pencher la balance en faveur des animaux. Il suffit pour cela de participer à la grande consultation publique lancée par la Commission européenne afin de connaitre les attentes des citoyens. Dix minutes suffisent pour remplir le questionnaire et WELFARM a mis en place un site web pour vous y aider !

 

“Quelles décisions prises au niveau de l’Union européenne vous rendraient plus fier/fière d’appartenir à l’Union ?” La Commission européenne vous donne la parole, ce serait dommage de ne pas en profiter pour défendre la cause animale. A l’approche des élections européennes de 2019, s'ouvre une grande consultation publique, sorte de sondage d’opinion visant à connaître les préoccupations et les attentes des citoyens concernant l’Europe de demain. Une opportunité unique de porter la voix des animaux auprès de nos futurs représentants européens.

Réduire les densités dans les élevages et imposer l’accès au plein air, interdire le gavage, récompenser par des aides financières les pratiques vertueuses en matière de bien-être animal plutôt que l’élevage intensif, adopter une réglementation protégeant les vaches laitières… En formulant ces propositions sur le site de la consultation, vous inciterez la Commission européenne à percevoir -enfin- le bien-être animal comme un priorité. 

Cette consultation en ligne sera ouverte à tous les citoyens jusqu'au sommet de Sibiu, le 9 mai prochain. En décembre 2018, la Commission présentera un rapport intermédiaire aux États membres, puis un rapport définitif en mai, quelques semaines avant les élections européennes. La présence du bien-être animal parmi les préoccupations majeures des citoyens au sein de ce rapport enverra un signal fort à la future Commission Européenne. Or, elle est la seule à pouvoir proposer une évolution de la règlementation au Parlement.     

Pour aider les citoyens à compléter le formulaire de la consultation, WELFARM vient de lancer un site tutoriel qui restera en ligne jusqu’en mai 2019. On y trouve des suggestions de réponses permettant de mettre en valeur la cause animale, notamment sur les thèmes du transport des animaux, de l’étourdissement systématique avant l’abattage, de l’élevage en cage, des mutilations, du broyage des poussins, de l’absence de réglementation sur l’élevage des poissons, dindes et vaches laitières, etc.

Si, grâce à cette consultation, la Commission européenne définit le respect du bien-être animal comme une priorité et que les membres du Parlement s’engagent à soutenir des évolutions réglementaires en ce sens, la cause animale pourrait enfin trouver sa place sur la scène européenne… Nous comptons sur vous !