Les poissons, des animaux sensibles et intelligents

 les poissons, des animaux sensibles et intelligents
Le bien-être animal ne concerne que rarement les poissons. Pourtant, eux aussi peuvent ressentir des émotions comme l’anxiété, le stress et la douleur.

 

D’après un récent sondage, environ 76 % des Français affirment souhaiter que les poissons bénéficient d’une protection similaire à celles des autres animaux destinés à la consommation humaine, bien qu’ils reconnaissent n’avoir que peu ou pas de connaissances sur les poissons.

Dépourvus d’expressions faciales et a priori muets, les poissons ne suscitent pas la même compassion que les mammifères et inspirent malheureusement peu d’empathie. Dans l’imaginaire commun, les poissons ne ressentent pas la douleur et on ne leur reconnaît aucune individualité et encore moins d’intelligence...

ET POURTANT… Nombreuses sont les découvertes en biologie et en éthologie qui nous permettent de mieux appréhender la manière dont les poissons perçoivent le monde, le ressentent et le vivent. Grâce aux avancées scientifiques en la matière, on peut désormais affirmer que les poissons sont sensibles, conscients et qu’ils ressentent des émotions.

Par leur diversité et leur singularité (on compte à ce jour pas moins de 35 000 espèces différentes), ces êtres ont également beaucoup à nous apprendre. D'après la National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA), 95 % des océans de la planète restent encore aujourd’hui inexplorés. Les abysses, par exemple, demeurent particulièrement mystérieuses.

 

fish Les poissons sont sentients

sentient

Ils sont sensibles

Les poissons sont dotés de récepteurs à la douleur (nocicepteurs) et perçoivent donc cette dernière. Dans une étude menée sur les truites, l’injection d’une solution contenant du vinaigre dans leur lèvre supérieure provoque des comportements liés à la perception de la douleur ou des comportements pour la soulager : elles sont plus agitées, se désintéressent de la nourriture, frottent leur lèvre contre les parois ou les graviers de l’aquarium. L’administration de morphine à ces mêmes animaux réduit ces comportements d’inconfort.

Ils sont conscients

Le labre nettoyeur, un petit poisson tropical, a récemment passé avec succès le test du miroir, une expérimentation fréquemment réalisée pour évaluer la conscience de soi chez les animaux. Notons qu’un autre poisson est capable de se reconnaître dans un miroir : la raie Manta.

fish Les poissons ressentent des émotions

truite

Pour les espèces sociales, l’isolement des congénères est une situation anxiogène. Les truites, par exemple, sont des êtres sociaux : elles adaptent leur comportement à la présence d’un congénère. Alors qu'elles ont appris à éviter la paroi d’un aquarium où un courant électrique est diffusé, les truites sont capables d’endurer la souffrance du choc électrique, lorsqu’une autre truite se trouve derrière la vitre de l’aquarium. Les poissons rouges, avec qui cette expérience a été répétée, privilégient leur confort physique à leurs besoins sociaux, en s’éloignant du courant électrique dans tous les cas, principalement par peur.

fish Les poissons ont de la mémoire

poissons rouges

Contrairement aux idées reçues, le poisson rouge peut se souvenir d'apprentissages complexes pendant plusieurs semaines, comme actionner un levier pour obtenir de la nourriture. Après plusieurs années passées en mer, qui lui permettent d’atteindre sa maturité sexuelle, le saumon, quant à lui, entame une longue migration, déclenchée par ses hormones. Il retrouve sa rivière d’origine pour s’y reproduire, principalement guidé par le souvenir des odeurs des différentes eaux traversées sur son parcours. Enfin, la carpe garde le souvenir d’une blessure par hameçon pendant au moins un an, ce qui évite aux animaux les plus expérimentés d’être à nouveau blessés.

fish Certains poissons vivent longtemps

longévité des poissons en milieu naturel

Les poissons vivent plus longtemps que ce que l’on s’imagine. C’est le cas notamment de la carpe japonaise (Koï), dont il a été rapporté que certains individus auraient dépassé les 200 ans. Mais la palme revient au requin du Groenland, dont la longévité est estimée à près de 400 ans. On note également que les poissons d'élevage (truites, daurade, saumon, etc.) ont une espérance de vie souvent de plus de 20 ans, mais sont abattus avant 30 mois.

fish Les poissons sont étonnants

fish Éthique & bonnes pratiques ?

carpes dans la glace

Les connaissances scientifiques sur les capacités sensibles et cognitives des poissons obligent aujourd’hui à reconsidérer la façon dont nous les traitons durant leur élevage, leur transport et au moment de leur abattage. Les espèces de poissons comptent parmi celles qui sont le plus exploitées dans le monde. En 2016, 131 millions de tonnes de poissons ont été abattues, ce qui représente, selon les estimations, entre 1 000 et 2 700 milliards d’individus. Légalement, rien n’impose de recourir à l’étourdissement des poissons avant de les abattre. Il est urgent que la réglementation et les pratiques évoluent. Le poisson, comme tout animal sensible, mérite lui aussi davantage de bientraitance.