newsletter
Découvrez la Hardonnerie, la ferme de WELFARM
NOTRE PAGE FACEBOOK
30 06 2021

Victoire : la Commission européenne annonce la fin de l’élevage en cage !!!


Grand moment pour les animaux ! La Commission annonce qu’elle soumettra une proposition législative visant à interdire les cages pour 2027

 

 

VERDICT DE LA COMMISSION EUROPENNE : DES MILLIONS D’ANIMAUX BIENTOT DELIVRES DES CAGES !

Nous vous parlions au début du mois de juin du vote des eurodéputés en faveur d’une résolution pour la sortie de l’élevage en cage d’ici 2027. Ce vote des eurodéputés accueillait l’initiative citoyenne européenne (ICE) End The Cage Age lancée en 2018 par une centaine d’ONG, dont Welfarm. L’objectif de cette ICE consistait à mettre fin à l’utilisation des cages et systèmes de contention des animaux dans les élevages de l’UE.  

Nous avions salué à cette occasion l’audace des députés, mais nous rappelions aussi que leur vote seul ne pouvait être contraignant. Il s’agissait ni plus ni moins d’inviter la Commission européenne à lancer une procédure législative afin d’éliminer progressivement les systèmes d’élevage en cage. La Commission européenne a finalement répondu favorablement à l’ICE « End the Cage Age » !

Lors d’une conférence de presse tenue le 30 juin, la Commission européenne a annoncé qu’elle élaborerait une proposition législative d'ici fin 2023. Les mesures sont ambitieuses : il s’agit de supprimer progressivement puis d’interdire les cages au plus tard en 2027, afin que des « millions d’animaux puissent vivre dans un environnement libre ». Ce sont des millions d’animaux maintenus en cage au sein de l’UE qui seront en effet libérés dans un futur proche !

Dans le détail, l’interdiction des cages à l’échéance 2027 concernera les poules pondeuses, les truies et les veaux. Pour les autres animaux mentionnés dans l'ICE (poulette, poulets reproducteurs, lapins, cailles, canards et oies), la Commission a demandé à l'EFSA (Autorité européenne de sécurité des aliments) de se pencher sur le sujet pour déterminer les conditions dans lesquelles ces élevages en cage pourraient être interdits. En parallèle, la Commission a d’ores et déjà annoncé que l’UE soutiendra financièrement les éleveurs pour les aider à mettre en œuvre la transition vers le hors cage.

Si la Commission annonce aujourd’hui interdire l’élevage en cage c’est grâce à la forte demande sociétale sur cette question, MERCI A VOUS !

LA MOBILISATION CONTINUE POUR UNE REVISION AMBITIEUSE DES TEXTES EUROPEENS SUR LE BIEN-ETRE ANIMAL

Welfarm se réjouit de ces nouvelles déclarations qui sont à la hauteur de l’enjeu pour les animaux et des attentes citoyennes sur la question. Nous espérons que la procédure législative enclenchée au niveau européen se soldera par une issue positive.

En outre, la proposition de la Commission s’inscrit dans le cadre de la stratégie européenne « De la Ferme à la Table » de 2020 qui comporte un large volet propre à la révision de la législation européenne sur la protection animale. L’interdiction de l’élevage en cage n’est donc qu’un premier pas vers une révision en profondeur des textes européens qui offrirait enfin de fortes garanties en matière de protection animale, tant pendant l’élevage qu’au cours du transport.

Pour obtenir ces avancées, votre mobilisation est essentielle, n'hésitez pas à :

> SIGNER LA PETITION : https://sosanimauxoublies.fr/

> PARTAGER CETTE ACTUALITE