Actualités

11 12 2012

Quick s’engage pour la non-castration des porcelets


Le groupe Quick s’est engagé auprès de la PMAF à porter progressivement l’intégralité de ses achats de viande porcine vers de la viande issue de porcs non castrés.

 

La PMAF a interpellé les responsables des principaux groupes de la grande distribution et de la restauration rapide, pour connaître leur position sur la problématique de la castration des porcs. Hubert Vilmer, Directeur des Flux du Groupe France Quick, a exprimé la volonté de l’enseigne à atteindre les objectifs de la Déclaration de Bruxelles –  qui émane de la Commission européenne et vise à mettre fin à la castration chirurgicale des porcelets d’ici janvier 2018.

Monsieur Vilmer nous indique notamment dans son courrier qu’actuellement 30% de la viande porcine vendue dans l’ensemble des restaurants du groupe Quick provient de porcs non castrés, tandis que 70% est issue de porcs castrés sous anesthésie. De plus, un travail est engagé avec les deux fournisseurs de l’enseigne, pour que l’intégralité de la viande porcine vendue dans ses restaurants soit issue de porcs non castrés.

La PMAF dénonce avec vigueur la castration à vif des porcelets, qui impose à ces animaux d’horribles souffrances injustifiées. Elle salue la position du groupe Quick sur ce sujet, et l’encourage à rejoindre les signataires de la Déclaration de Bruxelles.