Actualités

19 05 2015

Une étude sur le développement d’un mode d’élevage acceptable sur le plan sociétal


En mars dernier, le Conseil scientifique de la politique agricole, placé auprès du Ministère fédéral allemand de l’alimentation et de l’agriculture a publié un rapport visant à lister des bonnes pratiques favorables au développement d’élevages acceptables par les citoyens-consommateurs, notamment sur le plan du bien-être animal.

 

Dans la liste des critères qui motiveraient les consommateurs à soutenir ces modes d’élevage par leurs actes d’achat figurent notamment l’accès au plein air des animaux, l’arrêt des mutilations et la diminution de l’emploi de produits médicamenteux.

Par ailleurs, les projections présentées dans ce rapport estiment que le développement de tels modes d’élevages acceptables sur le plan sociétal engagerait un coût total de 3 à 5 milliards d’euros, ce qui se traduirait par une hausse des prix des produits issus de ces élevages de 3% à 6 %. Or, selon ce rapport, il s’agit précisément du prix que les consommateurs sont prêts à payer pour acheter des produits plus éthiques. Une preuve qu’il est possible de concilier élevage et demandes sociétales dans un modèle d’agriculture durable.

Lire le résumé du rapport « Pathways to a socially accepted livestock husbandry in Germany” (en anglais)

www.bmel.de/SharedDocs/Downloads/EN/Ministry/ScientificAdvisoryBoard-Pathways.html