Actualités

20 11 2015

Grande campagne contre le gavage


Le mercredi 25 novembre, à l'occasion de la 3ème Journée mondiale contre le foie gras, WELFARM lance une campagne nationale de tractage dénonçant le gavage.

 

Aujourd’hui, 12 pays de l'Union européenne interdisent formellement le gavage ou interprètent les lois de protection animale comme condamnant de facto cette pratique. Le gavage est également interdit en Suisse, en Norvège et en Argentine et depuis 2014 il est désormais interdit de commercialiser du foie gras en Inde.

En 2015, la contestation contre cette pratique a encore progressé

  • en mars : le parlement de la Région de Bruxelles-Capitale refuse de servir du foie gras au menu des parlementaires
  • le 12 mai : la 9ème ville la plus peuplée du monde, São Paulo  interdit la production de foie gras, et la vente de ce produit. Le projet de loi a été approuvé à l'unanimité par le Conseil de la ville

Seuls 5 pays de l'Union Européenne continuent à  produire du foie gras : l’Espagne, la Bulgarie, la Hongrie, la Belgique et, la France.

Le gavage, un procédé incompatible avec le bien-être animal :

Pendant 14 jours, les oies et canards reçoivent près de 900 g d’aliments par jour et leur foie atteint 10 fois la taille normale. Durant la période de gavage le taux de mortalité est 10 à 20 fois supérieur à la moyenne. Aujourd’hui, ce sont près de 38  millions d’oies et de canards qui sont gavés pour produire non seulement du foie gras, mais également des magrets et du confit.

WELFARM déplore cet état de fait ainsi que l’absence d’alternatives fiables et le manque de recherche en ce sens. En l’état des choses, elle ne peut que condamner fermement la production et la consommation de produits issus d’animaux ayant subi un gavage forcé.

En parallèle, WELFARM œuvre à la recherche d’alternatives au gavage en développant une approche partenariale avec les différents acteurs de la filière : producteurs, distributeurs, comités scientifiques, institutionnels.

WELFARM sera présente, jusqu’à la fin de l’année dans plus de 12 villes pour dénoncer « l'exception culturelle française » qui cause la souffrance de millions de canards et oies chaque année :

-       25/11/2015 :  Aix-les-Bains : tractage

-       25/11/2015 :  Rennes : stand : annulé

-       27-28-29/11/2015 : Lille : stand

-       28/11/2015 : Strasbourg : tractage

-       28/11/2015 : Metz : tractage

-       3/12 : Marseille : tractage

-       4/12 :  Bordeaux : tractage

-       5/12 : Toulouse : tractage

-       12/12/2015 : Chambéry : tractage